Home

 

Femme et chef d’orchestre ? Le compositeur Bruno Mantovani n’y croit pas.

Bruno Mantovani.

Bruno Mantovani, directeur du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), compositeur et chef d’orchestre, était interrogé dans le cadre d’un reportage de la station de radio France Musique la semaine dernière sur l’enquête de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) sur la parité dans la culture. Selon cette enquête, seulement dix-sept femmes dirigeront un orchestre lors des cinq cent soixante-quatorze concerts de la saison en France.

« Moi,  je suis un tout petit peu dérangé par tous les discours sur la parité et les discriminations positives », a commencé M. Mantovani, qui reconnaît une seule discrimination possible, celle du concours. Il explique que « le métier de chef d’orchestre est compliqué » et note que « les femmes ne sont pas forcément intéressées ». « Je ne peux pas mettre une baïonnette derrière chaque étudiante du conservatoire qui aurait des capacités de direction pour la forcer à faire ce métier-là ».

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont particulièrement réagi au passage où M. Mantovani déclare :

« Il y a aussi la problème de la maternité qui se pose. Une femme qui va avoir des enfants va avoir du mal à avoir une carrière de chef d’orchestre, qui va s’interrompre du jour au lendemain pendant quelques mois, et puis après, j’allais dire vulgairement, assurer le service après-vente de la maternité, élever un enfant à distance, ce n’est pas simple. »

Le directeur du CNSMDP évoque aussi « un frein physiologique : le métier de chef est parfois très éprouvant, certaines fois les femmes sont découragées par l’aspect très physique« .

 

Nouvelle édition de la brochure « Où sont les femmes ? »

La SACD publie l’édition 2013-2014 de ce document consacré à la place réservée aux femmes dans le théâtre, la musique et la danse, réalisé en partenariat avec le Laboratoire de l’Égalité et l’association H/F.

Alors que les théâtres et les lieux culturels entament leur rentrée et que le Sénat va examiner le projet de loi relatif à l’égalité femmes-hommes, la SACD publie pour la seconde année la plaquette intitulée « Où sont les femmes ? ».

Pour son lancement, l’an dernier, la SACD avait  mis en relief la dramatique sous-représentation des femmes dans la culture en général et dans le spectacle vivant en particulier.

« La sous représentation des femmes dans le secteur du spectacle vivant est désormais une réalité reconnue et incontestée, même si certains persistent à la justifier par la nécessaire liberté du programmateur et la recherche de l’excellence artistique. »…

LIRE LE RAPPORT: OuSontLesFemmes2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s